ORL de l'enfant à Carpentras

Votre médecin ORL est parfois amené à intervenir chez l'enfant dans le cadre des infections récidivantes fréquentes chez les jeunes enfants.

 

 

- Végétations: les végétations sont constituées d'un tissu lymphoïde normal, situé dans l'arrière-nez. Son hypertrophie ou son infection chronique est très fréquente chez l'enfant. L'ablation des végétations est justifiée en cas d'obstruction nasale, de rhinopharyngites récidivantes et de leurs complications, notamment les otites.

 

- Amygdales: les amygdales sont formées de tissu lymphoïde et situées dans la gorge. L'ablation des amygdales se justifie par des infections récidivantes (angines) ou si leur volume gêne la respiration ou la déglutition, ou encore si elles sont responsables de complications infectieuses. Dans le cas des amygdales obstructives une résection partielle des amygdales peut être proposée.

 

- Otites: la mise en place d'un aérateur (yoyo, drain) à travers le tympan a pour but de favoriser l'aération de l'oreille moyenne en cas:

   - d'otite moyenne aiguë à répétition

   - d'otite séro-muqueuse avec atteinte auditive et parfois retard de langage

   - de retractation du tympan

Cette intervention est proposée après échec des traitements habituels.

 

- Audition et retard de langage: un bilan ORL est nécessaire afin de ne pas méconnaître chez l'enfant une surdité qui entraînerait un retard de langage, notamment à l'entrée à l'école.

 

 

LE SCORE DE SPRUYT GOZAL

 

 

Le score de SPRUYT GOZAL permet une évaluation du Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil chez l’enfant (SAOS).

 

Merci d’entourer pour tous les items suivants sauf pour la question 5 :

 

0si la fréquence de l’événement est « jamais »

1si la fréquence de l’événement est « rare » (1 nuit par semaine)

2si la fréquence de l’événement est « occasionnelle » (2 nuits par semaine)

3si la fréquence de l’événement est « fréquente » (3 à 4 nuits par semaine)

4si la fréquence de l’événement est « quasi toujours » (plus de 4 nuits par semaine)

Ceci au cours des 6 derniers mois

 

 

1 – Avez-vous déjà été obligé de secouer votre enfant dans son sommeil pour qu’il se remette à respirer ? Q1

 

0          1          2          3          4

 

2 – Est-ce que votre enfant s’arrête de respirer pendant son sommeil ? Q2

 

0          1          2          3          4

 

3 - Est-ce que votre enfant à des difficultés pour respirer pendant son sommeil ? Q3

 

0          1          2          3          4

 

4 – Est-ce que la respiration de votre enfant pendant son sommeil a déjà été un motif d’inquiétude pour vous ? Q4

 

0          1          2          3          4         

 

5– Quelle est l’intensité du bruit de son ronflement ? Q5

 

0          1          2          3          4         

 

La question 5 utilise les valeurs suivantes :

0 : légèrement perceptible ou faible

1 : modérément fort

2 : fort

3 : très fort

4 : extrêmement fort

 

6 – A quelle fréquence votre enfant ronfle t-il ? Q6

 

0          1          2          3          4         

 

 

A = Q1+Q2/2

B = (A+Q3)/2

C = (B+Q4)/2

D = (C+Q5)

SCORE FINAL: (D+Q6)/2

 

 

Si le score final est supérieur à 2.5, il existe une possibilité de syndrome d’apnée du sommeil chez l’enfant.

Rendez-vous en ligne:

 

Docteur Corre

Docteur Pages 

Docteur Siboni

Docteur Miniconi

 

Les consultations pour des vertiges se font exclusivement avec le Docteur Miniconi

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Centre ORL Provence Ventoux